Perag taùein bepred, pen dé er wirioné ?

06 décembre 2009

MoDem-PB-AEI : " Nous te ferons Bretagne ! "

Il faut que le Mouvement Démocrate Breton franchisse les 10% au 1er tour des élections régionales et il faut qu'il obtienne une dizaine d'élus.
Pour cela, il faut s'allier aux autres démocrates bretons, aux décentralisateurs, aux tenants du développement durable et aux personnes de terrain qui travaillent chaque jour pour la Bretagne.
Nous devons partir avec ceux dont nous partageons les valeurs essentielles :
- le Parti breton, parti démocrate décentralisateur, à la fois respectueux de l'économie de marché et soucieux de défendre les libertés individuelles et collectives et, à ce titre, défenseur de l'identité culturelle bretonne et de la réunification de la Bretagne.
- le mouvement de Christian Troadec, « Nous te ferons Bretagne » dont on ne peut que reconnaître la capacité à défendre les grands enjeux de notre territoire et principalement celui des services publics.
- Alliance Ecologiste Indépendante qui représente les écologistes ouverts et modernes, sortis du dogmatisme sectaire des Verts, conscients des réalités économiques et géographiques de la Bretagne et de l'urgence de travailler de façon pragmatique et efficace à un développement durable.

Ensemble, nous pouvons représenter au Conseil Régional un groupe cohérent et volontariste qui saura chercher sans cesse, sur place, en Europe ou en France, l'intérêt réel des Bretons et de tous les Bretons.
Et pour cela, nous devons réserver à chacun des places acceptables sur une liste commune.
Nous pouvons imaginer un duo Troadec-Le Bal dans le Finistère, un trio Morvan-Ollivro-Granville en Ille-et-Vilaine, et encore bien d'autres !
C'est de notre intérêt à tous, et c'est dans l'intérêt de la Bretagne que nous cherchons à promouvoir, une Bretagne forte, indépendante et solidaire, fidèle à celle de nos parents et accueillante à nos enfants.

1 commentaire:

Tanwezhen, a dit…

Certes mais encore aurait-il fallu que le Modem dise quelque chose à ce sujet depuis juin dernier ? or le silence fut assourdissant ....